Robert Ingari est professeur titulaire à l’Université de Sherbrooke, où il est responsable de la maîtrise en direction chorale et de l’École d’été de chant choral dont l’édition 2013 a remporté le prix institutionnel Grande distinction en enseignement universitaire.

En tant que compositeur, ses oeuvres ont été interprétées par des chœurs universitaires, professionnels et amateurs au Canada, aux États-Unis et en Europe. En 2014, sa cantate pour chœur, solistes et cordes, Psalm 23, a eu sa création européenne au Conservatoire national supérieur de musique de Paris sous la direction de Catherine Simonpietri. Et en 2015, il a dirigé à Paris la création de son oeuvre Vient le jour sur un poème d’Hélène Dorion, avec le chœur professionnel parisien Sequenza 9.3 et le violoncelliste Henri Demarquette, oeuvre pour laquelle il a remporté le Prix de la recherche et de la création à l’Université de Sherbrooke en 2018. En juillet 2018, son oeuvre Saint-Laurent sur un poème de Claude Lapointe pour 16 voix a cappella a eu sa création mondiale à St-John’s, Terre-neuve dans le cadre du projet …ondes… de Choral Canada.

Il travaille présentement sur Le lierre des murs de pierre, une cantate dramatique en 15 mouvements pour chœur, solistes, cordes et piano, sur un texte de Claude Lapointe. À l’invitation du Chœur d’enfants de la maîtrise de Notre-Dame-de-Paris, M. Ingari a composé des oeuvres pour chœur d’enfants, violoncelle et orgue dont la création mondiale aura lieu à Paris le 1 juin 2021 sous sa direction. À la demande de l’École de musique, M. Ingari a composé et a dirigé en 2013 Cantate en trois lieux pour choeur, solistes et orchestre symphonique sur un poème de la professeure Sarah Rocheville pour souligner le 20e anniversaire de l’École de musique. Et en 2016 à la demande de la Faculté des lettres et sciences humaines, il a composé l’hymne de la collation des grades de l’Université de Sherbrooke pars, cours, vole sur un texte du professeur André Marquis.

Robert Ingari a également donné des classes de maître en direction chorale au Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon et a dirigé des ateliers sur ses oeuvres chorales à Paris et Reims, France.

En 2019, il a reçu l’Ordre du mérite choral de l’Alliance chorale du Québec pour ses services exceptionnels au milieu choral, notamment à l’échelle du Québec. Et en 2013, Robert Ingari a été nommé Mérite estrien par le journal La Tribune de Sherbrooke et Radio-Canada pour son parcours personnel, ses réalisations et son implication dans le milieu de la musique.

En 2015, il a obtenu le statut de compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Son plus récent projet de composition, Souvenirs d’un paysage est un cycle de 12 mélodies pour soprano et piano, en collaboration avec la soprano Catherine Elvira Chartier et la pianiste Carmen Picard.