L’engagement se situe à l’intersection de l’Espace et de la Dynamique, il implique une mise en jeu de notre rapport gravitaire nous donnant accès à ce que Laban a nommé l’espace dynamique.

L’engagement module notre rapport à l’espace en  négociant notre degré de résistance ou de lâché prise.

Engagement global du corps dans l’espace

Stabilité ou mobilité de La kinesphère (équilibre entre opposition spatiale et attraction spatiale).

Dynamique verticale

Ligne d’activation et de stabilisation du corps sur l’axe gravitaire qui met en jeu simultanément un échange dynamique avec le sol et une contre-direction vers le haut.

Projection spatiale

Activation d’une ligne d’énergie qui dépasse les limites de la kinesphère. Vecteur de mobilité.

Projection spatiale du regard

Activation du regard afin d’engager tout le corps dans un déplacement dans l’espace.

Opposition spatiale

Activation d’une ligne d’énergie qui se développe entre deux points de direction opposée (tensions spatiales en LMA).

Vecteur de stabilité (kinesphère stable).

Dynamique spatiale

Matérialisation d’une ligne d’énergie qui se développe de l’extrémité vers le centre (centripète), du centre vers la périphérie (centrifuge).